Les fleurs font parties des éléments phares lorsque nous pensons « mariage ». Cependant, nous n’avons pas toujours conscience de l’impact écologique qu’ont les fleurs sur notre merveilleuse planète. Dans cet article, je vais vous partager les principales raisons pour lesquelles il est judicieux d’opter pour des fleurs éco-responsables.

 

Des fleurs éco-responsables pour son mariage

 

Pourquoi la plupart des fleurs « du commerce » ne sont pas éco-responsables ?

Bien souvent, les fleurs que nous trouvons un peu partout viennent de très (très) loin. Pour la plupart, elles sont issues de production massive à l’autre bout du monde. Par exemple, pour la Saint-Valentin, la plupart des roses sont produites en Afrique ou Amérique du Sud et importées en masse. Entre l’eau nécessaire à la production, l’énergie pour le transport et le plastique qui entoure chaque fleur, vous comprendrez vite où je veux en venir. Ce n’est pas parce que c’est végétal que c’est écolo et ce n’est pas parce que vous demanderez à votre fleuriste de ne pas emballer vos fleurs dans du plastique que ce sera zéro déchet. J’aime bien regarder plus loin, notamment en prenant conscience de la provenance des produits et de leur recyclage. En l’occurence pour les fleurs, lorsque nous prenons conscience de leur production, nous comprenons vite qu’il n’est pas très écolo d’aller se fournir chez un fleuriste traditionnel.

 

Mais alors comment faire ?

Choisir des fleurs locales et de saison est la meilleure alternative (à mon sens). Inutile de vouloir à tout prix des tulipes si vous vous mariez en août. De plus en plus de fleuristes ont conscience de l’impact environnemental des fleurs et choisissent donc des filières locales. Renseignez-vous sur les fleuristes éco-responsables présents dans votre région. Sinon, lorsque vous allez chez un fleuriste « traditionnel » demandez-lui la provenance des fleurs. Vous serez peut-être surpris de sa réponse.

 

Le calendrier des fleurs

  • Mars : jonquilles
  • Mars / avril : tulipes, muscari
  • Fin mai : pivoines, oeillets
  • Début juin : pivoines, oeillets
  • Juillet : glaïeuls
  • Juillet / août : hortensia
  • Août : dahlias, tournesols, glaïeuls
  • Septembre : dahlias
  • Octobre : dahlias

Bien entendu tout dépend du lieu où vous habitez et de son climat 😉

 

L’astuce en plus

Vous pourrez aussi ajouter du feuillage à vos compositions florales, comme par exemple du lierre, de l’eucalyptus, du blé etc…

 

champ de fleurs à couper en libre service sausheim

Balade dans un champ de fleurs à couper en libre-service en avril dernier.

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous aura été utile !

Lauriane.